Les nouveautés à retenir pour 2017 dans le secteur automobile

Des nouvelles mesures et des changements sont applicables dans le secteur automobile depuis le 1er janvier 2017. Cet article fait un tour d’horizon sur les nouveautés pour 2017 concernant directement les automobilistes.

En ce début d’année 2017, un certain nombre de mesures sont entrées en vigueur.

Le premier changement réellement important concernant la hausse du prix à la pompe du gazole.

Le prix du gazole grimpe de 4 centimes d’euro en ce début d’année 2017.

Cela devrait impacter le portefeuille des automobilistes.

Par ailleurs, le prix des péages augmente également. La hausse devrait être comprise entre 0,5 et 1,3% selon les sociétés d’autoroute.

En outre, le système du bonus-malus est modifié en ce début d’année. Les véhicules électriques bénéficieront d’un bonus de 6.000 euros, auquel va s’ajouter un bonus de 4.000 euros si un véhicule diesel est mis à la casse.

Les malus vont en parallèle se durcir pour les véhicules les plus polluants.

De surcroît, à compter du 16 janvier 2017, les règles de circulation à Paris vont été aménagées. Les véhicules devront avoir sur leur pare-brise la vignette “Crit’Air”, dont la couleur varie selon le niveau d’émission en particules fines de la voiture.

Les véhicules les plus polluants ne pourront ainsi plus circuler dans la capitale entre 8h et 20h.

Par ailleurs, il est désormais interdit de circuler dans un véhicule ayant des vitres sur-teintées. Toute contravention à cette obligation pourrait donner lieu à une amende de 135 euros, couplée à un retrait de trois points sur le permis de conduire. Il est également important de noter qu’un véhicule ayant des vitres sur-teintées pourraient être recalé au contrôle technique.

Cela étant, en cas de révision ou de réparation de son véhicule, les garagistes doivent désormais proposer deux devis : réparation avec des pièces auto neuves, ou réparation avec des pièces d’occasion. Les dites réparations seront ainsi moins coûteuses pour les automobilistes.

Une autre évolution s’applique aux flottes de véhicules des entreprises. Depuis le 1er janvier 2017, l’entreprise sera tenue de dénoncer l’identité du salarié au volant d’un véhicule de fonction ayant fait l’objet d’une contravention au code de la route.

Enfin, et pour conclure ce tour d’horizon, il est bon de noter que le permis de conduire pourra désormais être passé au volant d’un véhicule à boite automatique. Ce permis ne nécessite que 13 heures de conduite minimum. Il est ainsi plus rapide et moins onéreux. A noter que ce permis n’autorisera qu’à conduire des voitures à boite automatique.

marché automobile